La première étape du projet SeaTC franchie avec succès !

La première étape du projet SeaTC franchie avec succès !

Retour Liste
Logo

 

Le consortium SeaTC, lauréat de l’AMI Energies Marines Briques Technologiques lancé par l’ADEME en 2014 et dont M Prime Innovation est le coordinateur, a franchi avec succès le premier jalon de développement de son connecteur sous-marin sans contact.

Le SeaTC est un connecteur électrique sous-marin innovant destiné aux raccordements des hydroliennes et génératrices houlomotrices immergées. Ce nouveau dispositif, imaginé par M Prime Energy, permet de connecter les génératrices au réseau sans contact, et sans dégrader le rendement énergétique de la connexion.

 

La première étape du projet a permis de concevoir une version optimisée du dispositif SeaTC et de confirmer les objectifs de performance et de coût du projet. Elle va être immédiatement suivie par la réalisation d’un prototype de 300 KVA qui sera d’abord testé dans l’air puis immergé dans l’eau d’ici la fin de l’année 2015.

Le développement du SeaTC est un projet de R&D collaborative qui associe dans le consortium SeaTC 4 partenaires de premier plan :

  • DCNS, industriel et développeur de fermes EMR,
  • G2Elab, (Grenoble Génie Electrique – Grenoble INP) laboratoire d’électromagnétisme  de notoriété internationale,
  • Corrodys, centre d’expertise en corrosion et biofouling basé à Cherbourg,
  • ActiveTech, bureau d’études et d’ingénierie mécanique complexe basé à Caen.

Le projet SeaTC est doté d’un budget de 3,8 millions d’euros et sera soutenu à hauteur de 1,8 millions d’euros par les Investissements d’Avenir. Il conduira à réaliser les tests en mer d’un démonstrateur de 2MW à l’issue des essais du prototype afin d’être prêt pour la connexion des premières hydroliennes commerciales.

Contact : Laurent Le Dévehat  06 80 42 09 23 – laurent.ledevehat@mprime.fr

Pour télécharger le communiqué de presse : http://www.mprime.fr/wp-content/uploads/2015/07/Communiqué-de-Presse-SeaTC.pdf